Les solutions de gestion de la paie ont beaucoup évolué ces dernières années : émergence et succès des mode SaaS (Software as a Service), mise à jour des solutions en temps réel, accès aux données à distance… L’ergonomie des logiciels de paie est de plus en plus pratique et intuitive.

Le nombre d’éditeur de logiciels de paie s’est multiplié. Dès lors, quelles questions faut-il se poser avant de se lancer dans le choix d’une solution de paie?

Les critères à intégrer dans un réflexion de choix de logiciel de paie sont nombreux.. Il conviendra par exemple d’établir l’organisation. Un outil multisociétés, multidevises (en raison d’un déploiement international), multiconventions est-il nécessaire ?

Ces question vont permettre d’établir une première liste de fournisseurs potentiels avec des références clients correspondant.

Ensuite les objectifs fonctionnels devront être évalués. Certains fournisseurs de logiciels de paie intègrent par exemple la veille légale et conventionnelle.

Le critère technologique est déterminant. Les logiciels développés il y a plus de 15 ou 20 ans ont peu de chances de répondre aux besoins des 10 années à venir. De même, des solutions développées non nativement en  mode SaaS ne seront pas forcément adaptées. Le processus de décision est important. L’entente entre la Direction Générale, la Direction des Ressources Humaines, la Direction Financière, la Direction du Système d’Information sont importantes dans la mesure où les contraintes, les besoins et les intérêts peuvent être divergents.

Quelles innovations ? 

Le mode SaaS a connu un succès croissant ces dernières années. Le mode SaaS s’oppose au mode licence. En mode licence, le client achète des licences à la signature du contrat qui lui donne un droit d’utilisation. Ensuite, chaque année, il paie un contrat de maintenance qui lui donne accès aux nouvelles versions du logiciel de paie, et un support, une assistance en cas de problème ou de difficultés.

Le mode SaaS correspond à la mise à disposition à distance du logiciel de paie en contre partie du paiement de mensualités. Sont inclus dans le contrat en mode SaaS : l’hébergement, les mises à jour du logiciel de paie, l’accès à un support technique.

L’avenir des logiciels de paie

L’évolution des technologies de développement web permettront d’apporter aux logiciels de paie de nouvelles fonctionnalités mises à disposition des utilisateurs. Les interfaces seront plus ergonomiques, plus intuitives et plus agréables.

 

×

On vous rappelle !

On vous rappelle